Les Bouquinistes

Site pour amateurs connoisseurs et collectionneurs de tout poil et de bandes dessinées
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Carte des membresCarte des membres  

Partagez | 
 

 Les grèves en-cours et à venir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
syndicien
Vosgien
Vosgien
avatar

Nombre de messages : 3690
Age : 39
Localisation : Les Hautes-Vosges
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Les grèves en-cours et à venir...   Jeu 8 Nov - 11:39

Je ne sais pas vous, mais moi ils commencent à m'énerver à toujours faire grève... j'en ai tellement assez, que je ne m'y intéresse même plus.

C'est quoi ce coup-ci le motif ?

J'ai entendu à la radio qu'ils avaient réussi à avoir le soutien d'un syndicat lycéen pour protester contre les suppressions de postes enseignants...
Ils protestent pour avoir droit à des cours corrects pour apprendre mieux... mais ils passent leur temps à fuir ces cours pour être dans toutes les grèves, car ce sont les lycéens sont les premiers recrutés par de quelconques meneurs qui veulent se faire valoir.

La SNCF pour la retraite... les conducteurs de trains OK, car ils sont obligés d'être assidus et se doivent d'avoir de bons réflexes... Allez hop à 55 ans , mais les autres, pourquoi sont-ils favoriser par rapport au commun des mortels qui travaillent autant sinon plus, pour de moins bons salaires, de moins bonnes retraites, vieillir sans profiter.............

Le droit de grève est autorisée, mais n'est-il pas abusif d'en faire toujours pâtir les autres... les jours de grêves sont payés.... mais ceux qui ne peuvent se rendre à leur travail à cause des grèves, ceux-là, ils doivent prendre dans leurs congés payés (ou RTT)... Est-ce normal ?

Qu'en pensez-vous... ?



Tous les avis pour et contre ces grèves sont demandés, mais aucune remarque désobligeante ou vexante visant directement un membre qui donne son avis ne sera tolérée... donc pas d'insultes... sinon modération !!!

Défoulez-vous !

_________________
Mes ventes / Mes recherches / Mes en-cours achats & ventes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ulys
Collectionneur
Collectionneur
avatar

Nombre de messages : 2537
Age : 36
Localisation : Strasbourg 67
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Jeu 8 Nov - 11:53

Le problème c'est qu'il y a tellement d'abus que les causes qui valent vraiment le coup d'être defendues sont noyées dans la masse et ne peuvent plus percuter l'esprit de nos chers dirigeants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mtintin
Collectionneur
Collectionneur
avatar

Nombre de messages : 2690
Age : 53
Localisation : Bientôt en concert
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 9 Nov - 16:52

Les seuls abus qui existent sont ceux pratiqués au niveau de nos dirigeants:
- augmentation du salaire du président de 172%
- cumul des mandats. Exemple: Copé maire de Meaux, député de Seine et Marne et qui trouve le moyen de travailler deux jours par semaine pour un cabinet d'avocat privé, alors qu'il a eu son diplôme d'avocat par équivalence avec ses précédentes fonctions
- Multiplication par 10 de l'indemnisation d'un député en cas de perte de son siège (6000 euros par mois pendant 5 ans)
- Nombre de députés et de sénateurs supérieur par exemple au nombre de députés européens. A titre d'information, l'Inde compte 400 députés pour 1,2 milliard d'habitants.

Et j'en passe et des meilleures. Pour réformer le pays, il faut commencer par montrer l'exemple.

Il y a beaucoup d'erreurs dans ton mail Michel.
Soit tu es comme beaucoup de personnes qui ne connaissent pas tous les tenants et les aboutissants des pseudos problèmes que le gouvernement monte en épingle pour occuper les masses laborieuses afin qu'elles se détournent de leurs petites magouilles et qui prennent pour argent comptant tout ce qui sort de la télé et des journaux à la solde des politiques, soit tu joues la provocation pour lancer le débat. mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jules_de_chez_smith
Le seul, le vrai...
avatar

Nombre de messages : 1616
Age : 47
Localisation : en face ....de caen...
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 9 Nov - 17:22

syndicien a écrit:


... les jours de grêves sont payés....

désinformation totale de la part de "certains" journaux ecrits ou télévisés afin de rendre impopulaire les grevistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
878 RD24
Collectionneur
Collectionneur


Nombre de messages : 5921
Age : 87
Localisation : Loin de ce forum
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 9 Nov - 17:26

Jours de grêves payés ????

En 95 les gars de la RATP qui ont fait grêve ont eu le droit a une retenue sur salaire sur un an pour leur éviter un mois sans solde
Désolé mais si dzmain es jourée de grêves sont payées je fais grêve et vais au manifs
Ne pas propager des absurdités merci

Ensuite le droit de grêve est un droit
Que des gens en patissent c'est certes pas sympas mais c'est aussi ce qui fait que celà bouge.
J'ai fait grêve la dernière fois car quand j'ai signé j'avais des droits qui maintenant me sont retirés mais les éléments que compensaient ces droits n'ont eux pas pour autant disparus: jours fériés travaillés, horaires atypiques, etc...

Ensuite je vais causer de ce que je connais un gars qui part à la retraite à 50 ans à la RATP ne pars pas avec sa retraite complète mais bien un prorata. C'est un droit de partir aprés 25 ans de travail et aprés 50 mais ce n'est pas le cas de tous. Nombre de travailleurs sont rentrés aprés l'age de 25, 30 ans et il faut vraiment avoir envie de vivre d'amour et d'eau fraiche pour partir avec tout juste les 25 ans de carrière sauf pour ceux qui sont montés cadres et même là désolé quand on a un niveau de salaire on veux pas tirer la corde.
Ensuite on fait souvent le rapport de ce que gagne un agent RATP et un gars de Toulouse, Bordeaux . Bon depuis quelques temps la vie provinciale a aussi pas mal augmenté mais il reste tout de même plus rentable de gagner un peu moins sur son salaire mais vivre en Province que sur Paris et sa région.
Je ne cherche pas à me faire plaindre. Je veux juste que l'on arrête de nous faire passer pour des nantis. On n'est pas miséreux mais on n'est pas non plus les mieux lotis.
Et je finirais par un truc assez effarant c'est le nombre de divorces dans l'entreprise. Niveau statistique on doit être assez haut. C'est sur que passer ces Noël, dimanche au boulot, se lever la semaine à 3H30 (donc coucher en adéquation) ne doit pas aider beaucoup...
Sinon je devrais me lancer dans la politique c'est tentant aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouquinistes.pureforum.net
lou beth ceu
Lecteur
Lecteur
avatar

Nombre de messages : 450
Age : 60
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 9 Nov - 18:33

N'oubliez pas que la loi sur le droit de grève n'est pas autorisée à passer par au-dessus de la loi sur la liberté du travail !

Je concois que nos parents et arrières-parents se sont battus pour avoir ces droits mais je voudrais quand même mentionner que le monde a évolué et que certaines grèves ne sont pas justifiées (grève préventive par exemple)

Au départ c'était pour améliorer la vie des travailleurs et tous les travailleurs, malheureusement ce n'est plus le cas. Ce n'est pas non plus aux grévistes que j'en veux mais à ceux au-dessus !
Vous disiez plus haut que les politiques se doivent de montrer l'exemple et je suis d'accord là-dessus mais à condition que celà s'applique à tous les "chefs", y compris ceux des syndicats.

De toutes les façons il y a longtemps que l'on marche sur la tête en France et ailleurs. Par exemple, trouvez vous normal que l'on donne de l'argent à un agriculteur pour ne pas cultiver une partie de sa terre, imaginez que l'on me donne une subvention pour ne pas utiliser lune partie de mon temps de dessinateur ! Trouvez vous normal que l'on soit obliger de prendre une assurance pour notre travail et pas l'agriculteur à qui l'on donnera une indemnité en cas de grêle ou de sécherresse, pourquoi lui aussi ne prend-t-il pas une assurance ?
Trouvez vous normal de prendre une assurance voiture alors que si je suis blessé lors d'un accident c'est la sécu qui me remboursera et non l'assurance du fautif ?

Petit détail aussi ! Le droit de grève n'est autorisé qu'aux salariés et pas aux étudiants par exemple et je trouve amusant de retrouver dans le cabinet du ministre des universités ce cher monsieur Juillard encore et toujours ! A croire que ou il n'a pas besoin de beaucoup de sommeil pour allier études et vie syndicale ou alors n'a-t-il qu'une vie syndicale.

Je me rappelle que lors d'une émission sur le CPE, un chef d'entreprise l'avait interpellé pour lui demander si il connaissait un peu le monde du travail, son silence alors avait été éloquent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
878 RD24
Collectionneur
Collectionneur


Nombre de messages : 5921
Age : 87
Localisation : Loin de ce forum
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 9 Nov - 18:59

Et tu es encore loin de toutes les aides accordées a droite et surtout à gauche
Désolé mais quand je vois ce que je redistribue sur l'argent gagné et que je n'ai aucune aide je me demande vraiment si je fais le bon choix. Nombre de gens ont vite fait de calculer qu'en gagnant moins ils y gagnent en ne redonnant pas d'argent et en plus ils en reçoivent
Non désolé le travail n'est pas en France payé a sa juste valeur mais de toute fàçon c'est notre faute car nous ne voulons pas non plus payé le prix de ce travail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouquinistes.pureforum.net
marvin le noir
Louis la Brocante
 Louis la Brocante
avatar

Nombre de messages : 2222
Age : 38
Localisation : paris
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 9 Nov - 19:19

d'ailleurs ici nous sommes les premiers à ne pas acheter nos BDs neuves (je me comprends)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toutrosinski.blogspot.com
melbary
Bédéphile
Bédéphile
avatar

Nombre de messages : 608
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 9 Nov - 19:34

Tu bosses à la RATP R2 ? Tu y fais quoi ?

Sinon, je suis globalement plutôt contre les grèves ou manifs qui empêchent totalement une partie importante de la population de bosser.

Que ce soient des conducteurs de train, bus, tramway ou trotinette à trois roues qui bloquent tout ou bien des étudiants qui vont fumer des clopes sur les rails d'une gare lambda.
Je conçois que ça permette d'être entendu plus rapidement, et donc de faire avancer leur cause peut-être plus vite, mais c'est quand même une sorte de "prise d'otage" un peu gonflante.

Il y a des tas de gens qui ont des conditions de travail un peu ou très pourries, des vies pas marrantes, des craintes quant à leur avenir, toutes sortes de bonnes raisons de faire grève et de gueuler très fort, mais qui pour autant ne le font pas car ils ont peur, ne font pas partie d'une très grande entreprise ce qui médiatiserait le mouvement ou plus simplement n'ont aucun impact sur la vie des gens en général (les deux derniers points étant d'ailleurs liés, bien naturellement).

En outre, il me semble qu'il y a dans ces mouvements de cheminots / étudiants une sorte d'arrière-goût politique qui ammène à amalgamer les revendications précises d'une catégorie de la population (les cheminots par ex) avec les craintes, en parties infondées des autres (les étudiants). En tout cas si j'en crois des articles lus sur Le Monde cet aprème .
Tout ça ne peut que desservir les causes défendues et aboutir à monter une partie de la population contre l'autre....

Bref, on ne dira rien de nouveau ici, mais en peu de mots, les grèves qui paralysent l'IDF me bourrent un peu.

Notez que c'est juste une question de principe : j'habite et travaille dans Paris et je me déplace en moto. Donc je ne suis vraiment pas touché du tout...

_________________
Aimez-vous les uns les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harrison
Golden Boy
Golden Boy
avatar

Nombre de messages : 8083
Age : 35
Localisation : Place Poulerte
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 9 Nov - 20:36

Moi aussi Melba ça me fait chier, puisque je suis concerné par ces grèves, puisque concreètement, je soutiens mon mémoire jeudi et ne sais pas si je pourrai rentrer.
Au délà de mon petit cas personnel dont tout le monde se fout (normal), si la "prise d'otage gonflante" dont tu parles peut faire un tant soi peu faire avancer les choses, alors je suis pour.

Evidemment, ça fait chier ceux qui veulent aller bosser. Mais le travail, justement parlons-en. Ou plutôt la précarité du travail. Je suis étudiant (bientôt la fin) et ai déjà signé pas mal de CDD depuis que je bosse, des trucs précaires, qu'on te fait signer parce qu'on a besoin de toi pour boucher un trou. Quand toi, tu relances les boîtes pour leur dire que tu es dispo, elles n'ont aucun scrupule à t'envoyer bouler si elles n'ont pas besoin de toi, et à te faire les yeux doux quand elles sont dans la merde (c'est du vécu, et à de TRES nombreuses reprises). Aujourd'hui, on te fait signer des CAE à la pelle, c'est bien, tu peux voir à très long terme avec un CAE...

Moi je dis que si toutes les populations qui en ont marre se bougeaient le cul et allaient ensemble brailler dans la rue, revendiquer, pousser le gouvernement à revenir en arrière, alors là ce sera beau. Vous allez me dire que je suis un jeune con un peu trop idéaliste : j'ai su me faire à cette idée que l'intérêt individuel passe forcément avant le collectif.
Pour les étudiants, je ne sais malheureusement pas si cela servira à grand chose vu l'élan de privatisation grandissante (j'ai bossé en hosto 5 ans, à la Poste 6 ans, je sais de quoi je parle, et on n'est pas au bout de nos surprises, croyez-moi) mais merde, je trouve l'augmentation faramineuse des droits d'inscription honteuse, cela favorise uniquement ceux qui ont les moyens pour payer ces inscriptions d'avoir accès au savoir. L'indépendance des universités tend à ce système, et me débecte totalement (je sais qu'il y a des glandeurs à la fac, mais je parle des autres, vous l'aurez compris). Concrètement, si t'as du pognon, tu peux aller en cours, apprendre, grandir tout simplement. Si tu n'en as pas, concrètement tu fais quoi? Des études courtes? Le Bac+2 n'existe pratiquement plus avec le nouveau système européen LMD. Tu t'arrêtes à Bac? Pas dûr de l'avoir de nos jours, puisqu'à force de vouloir 80% de réussite, ils le filent à tout le monde, ce diplôme est complètement dévalorisé et ne sert quasiment plus à rien.
Elle est bien mignonne la Pécresse quand elle débloque du pognon pour les logements étudiants, mais si le nombre d'étudiants baisse suite à la privatisation des facs, elle va les remplir comment ses logements? C'est bien joli de nous foutre de la poudre aux yeux, mais ça va changer quoi au problème de l'autonomie des universités?

Pour ce qui est de la RATP, je ne maîtrise pas totalement l'objet. Le point soulevé par R2 sur les horaires décalés, la flexibilité et la dérégulation du temps de travail et les conséquences parfois terribles qu'elles engendrent (on parle de la situation de famille, mais on peut parler des TMS ou Troubles Musculo-Squelettiques dans certaines professions comme les caissières par exemple, ou encore les personnes sur les chaînes de montage pour extraploer un peu). Le divorce déboule sur une dépression, etc, etc... et ça peut aller très vite. Mon mémoire de licence portait sur le temps de travail et le temps "libre", j'ai pu faire quelques lectures là dessus, content d'avoir pu aller à la fac pour le faire. Merci les 35 heures, c'est quand même une belle merde que cette loi à la con.

Tout ce que je peux souhaiter, c'est donc que différentes populations se mettent en marche, non pour le grand soir, mais pour montrer aux grands pontifes qui nous gouvernent, tous les troufions à cravate qui remplissent notre Parlement qu'ils sont bien loin des réalités du terrain (et pourtant, l'autre con, il l'arpente le terrain, à croire qu'il a de la merde dans les yeux).

Méfions nous des médias aussi, la télé surtout, dur de ne pas être influencé par toutes les saloperies qu'on nous balance à 13 et à 20h...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melbary
Bédéphile
Bédéphile
avatar

Nombre de messages : 608
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 9 Nov - 21:07

Waouw, t'es colère mon ami !!!

Quelques réflexions qui me viennent en vrac...

Je ne pense pas que l'intérêt individuel prime sur l'intérêt général, et c'est bien ce qui me gonfle dans tout mouvement corporatiste. Que l'on parle de cheminots, de députés ou de pilotes chez Air France, bien entendu.
Au contraire : nous vivons dans une société, ce qui nous donne des droits mais nous impose des devoirs, tout ça....

La sélection des étudiants par le fric n'est pas une solution acceptable; je n'ai pas lu suffisament de choses à ce propos pour avoir un avis très précis, mais n'y a-t-il pas une modification du système de bourses pour justement permettre aux moins thunés de ne pas être bloqués ?
Reconnaissons tout de même qu'il y a dans ce qu'on appelait le 1er cycle (le DEUG quoi !) entre la moitié et les 3/4 des gens qui sont là par hasard.
Je parle en connaissance de cause, m'étant bêtement inscrit en Sciences Ecos parce que j'aimais bien la matière au lycée. Au bout d'une pénible licence, je suis parti faire mon service....

Encore une fois, réduire le nombre d'étudiants en privilégiant les plus thunés serait intolérable, mais ne soyons pas manichéens, ce n'est certainement pas le but d'un gouvernement...

Plus fondamentalement, et je ne m'adresse pas particulièrement à toi mais j'y pense en écrivant, je suis également un peu fatigué que toute idée de la gauche ou de la droite soit analysée à l'aune d'idées toutes faites (assistanat dépensier versus individualisme forcené)
Les gens de gauche ne sont pas tous des branleurs qui ne rêvent que de vivre d'allocations qui seraient d'ailleurs distribuées à tous les malheureux de la terre, et les gens de droite ne sont pas tous des salauds de patrons qui ne pensent qu'à s'enrichir, si possible en faisant le malheur des autres.


Un autre point quand tu listes les troubles, pénibilités, difficultés de certains métiers.
Rajoutons à tout ça les vies de merde qu'ont les flics et les gendarmes, qui non contents d'avoir des horaires décalés et à rallonge, et des métiers parfois dangereux, sont en plus mérpisés par la plupart des gens alors qu'ils ne sont en contact la majorité du temps qu'avec des problèmes de notre société
Ces problèmes vont du voisin qui fait trop de bruit au pendu à décrocher de son arbre en passant par la femme battue, les cartons sur la route, etc...
Au bout d'un certain nombre d'années de carrière, y'a un taux de divorcé et d'alcoolos là aussi qui fait pas rigoler.

Enfin, ne l'oublions pas, travailler est pénible, fatiguant, aliénant.
C'est moins marrant de travailler que d'aller à la plage, de jouer au golf ou de faire de la couture avec ses copines, c'est sûr.
Et ce quel que soit le travail.

Et puis ?

Parce que si on part sur les conditions pénibles de travail, je bosse dans un open space, ce qui fait que j'entends les conversations de la moitié des gens qui y sont. Conversations pas forcément intéressantes au demeurant.
On est au premier étage d'un immeuble dans une rue très embouteillée dans laquelle les bagnoles klaxonnent de 8h30 le matin à 19h30 le soir et c'est mal isolé.
Mon boulot fait que lorsque je ne suis pas au bureau, je suis en province ou à l'étranger chez des clients, ce qui m'a occupé environ 4 ans sur les 5 années que j'ai passées dans cette boîte.
Dont notamment un an où j'ai vu ma femme et mon fils 3 soirs par semaine. Enfin... je dormais à la maison 3 soirs, parce que je rentrais vers 22h30 / 23h le vendredi, pour repartir vers 5h45 le lundi.
C'est la vie et pourtant, je sais que je suis un ultra privilégié....

Tiens, pis y'a un gars du forum qu'on connaît tous qui se tape environ 4h de transport A/R tous les jours pour aller bosser....


Le point fondamental à mon sens est que nous avons trop facilement accès à trop de choses, que nous voyons ce que peuvent s'offrir certaines catégories de personnes et qu'on nous fait croire que ça nous est accessible. Ce qui nous aigrit, quelque soit notre condition/salaire de départ.

Ca en motive certains qui se sortent les doigts pour accéder à mieux ou à plus, et puis y'en a d'autres qui ont plutôt comme réflexe de râler.

C'est un choix, mais je ne suis pas certain que ce soit celui qui fasse le plus avancer la Société.


'tain, chuis en forme ce soir Very Happy

_________________
Aimez-vous les uns les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harrison
Golden Boy
Golden Boy
avatar

Nombre de messages : 8083
Age : 35
Localisation : Place Poulerte
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 9 Nov - 21:53

Non, pas colère, un peu crevé par ces dernières semaines, mais aussi à la base assez sensible à ce genre de sujet. Je ne veux pas être agressif, désolé.

Pour ce qui est de la sélection, il ne faut pas être manichéen, j'en suis bien conscient, mais gardons ça à l'esprit quand même veux-tu. Le système universitaire français est à revoir à la base, beaucoup de choses ne vont pas, notamment vis-à-vis de la professionnalisation. Là, avec l'autonomie, il leur faudra trouver des financements...privés! Donc des partenariats seront établits avec de grandes entreprises (prenons Philips en Basse-Normandie qui a son "Campus" maintenant), etc, etc...

Pour ta reflexion sur ton passé, j'ai souligné que je ne parlais pas de ces glandeurs, j'ai passé 7 ans à la fac, pour espérer ressortir avec un +5 (je croise les doigts). A un certain moment, quand j'ai redoublé mes deux première années, je suis aussi passé pour un "glandeur". Sauf que les mecs qui passaient en même temps le CAPEPS (pour devenir prof de sport comme disent les gens, chose que je ne serai JAMAIS), ont vu le petit gars qu'ils chambraient les dépasser. Ils doivent en être à leur 4è tentative peut-être. 400 postes par an (soyons optimistes), je leur souhaite bonne chance.
Disons que la fac est la solution facile, en sortant du Bac, je sortais de 7 ans de sport-études, STAPS me paraissait une bonne voie pour continuer de faire ce qui me plaisait (un peu formaté le garçon sur ce coup, mais avec du recul, j'ai quand même beaucoup appris, tant sur moi que dans divers domaines, si on dépasse le simple cadre des cours bien entendu).

Pour ce qui est des flics, j'ai du mal à les plaindre, franchement. J'ai du mal avec cette forme d'autorité. Non pas qu'il n'en faille pas hein, attention, mais un juste milieu serait bien je pense. Après, c'est à l'appréciation de chacun. Personne ne les a forcés (à part peut-etre pour certains CRS pour qui ça devait être la seule solution de s'en sortir) à défendre la veuve et l'orphelin. Belle vocation, mais ça ne me correspondrait pas je pense. Mais il y en a des bien, ptêt pas la majorité, mais quand même, j'ose y croire. Encore cet aprem dans Caen, j'en ai vu je ne sais combien à se balader sur leurs motos, pour eux, le gasoil, c'est comme le Ricard, ça coûte pas cher (oui, je sais, on s'éloigne, mais je suis vraiment crevé).

Quand tu parles de l'aliénation et de la pénibilité du travail, c'est ironique dis-moi? Moi je suis content d'aller bosser (vraiment), mais moins de m'être parfois fait prendre pour un con, objet de chantages pénibles et ridicules auxquels j'ai pourtant été obligé de me plier, de peur de perdre cet emploi ou plutôt peur de ne pas me voir reconduire mon contrat (je n'ai que 25 piges, damned!).

Pour ce qui est des idées tranchées gauche/droite, je suis d'accord avec toi. Mais je dois reconnaître que certains clichés me rattrapent parfois. Je ne suis pas sûr que si la duchesse (je l'ai vue en vrai, putain, c'était flippant) avait remplacé notre roi, ç'aurait été mieux, loin de là. Enfin bon...

C'est comme pour la RATP, je ne suis pas pour que les conducteurs de TGV se barrent à la retraite à 50 ans! Shocked Tout ne nous est sûrement pas dit, mais ça, je suis contre. On aurait été au temps du charbon (dont ils touchent encore la prime, comme ceux qui ont une "prime pour absence de prime", c'est mortel), je veux bien, mais là, même si c'est de la fatigue, de l'attention, des morts sur les lignes, du stress, etc... pas d'accord quand même. scratch

Là, j'suis vraiment naze les amis, j'me barre, demain, c'est prépa de mon oral... bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melbary
Bédéphile
Bédéphile
avatar

Nombre de messages : 608
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 9 Nov - 22:06

Rô mais non, tu n'étais pas agressif. Pour de vrai en plus, on t'a connu largement pire !!! Wink

2 trucs et puis je vais aller me pieuter itou.

Une question sur l'autonomie des facs : elle devront chercher des financements, ou bien elles pourront ?
Parce que ça change pas mal de choses en fait...
Si les facs qui le souhaitent ont la possibilité de trouver des ronds en plus pour s'équiper, refaire des locaux, et tout le toutim, pourquoi pas ?

Un truc sur les flics/gendarmes : je n'y ai passé que quelques mois pendant mon service (chez les gendarmes), mais vraiment ce n'est pas un boulot très marrant....
Chato mon ami, un avis sur la question ? Smile

Bonne préparation d'oral camarade, et merde !!!!

_________________
Aimez-vous les uns les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
878 RD24
Collectionneur
Collectionneur


Nombre de messages : 5921
Age : 87
Localisation : Loin de ce forum
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 9 Nov - 22:08

Mélange pas RATP et SNCF s 'il te plait
Niveau RATP idem il faut savoir qu'entre un chauffeur de Bus et un conducteur de métro il y a un monde et je ne parle même pas de ceux qui sont conducteurs de RER. Pourtant c'est la même boîte

Ensuite je reviens sur le salaire soit disant faramineux touchés et le fait d'voir le droit de partir à 50 ans (attention ce n'est pas obligatoire) il faut savoir que les primes ne comptent pas dans le calcul et quand on voit la proportion qu'elles peuvent prendre dans le salaire celà donne à réfléchir
Une chose qui a été instaurée et qui est bonne est le fait qu'un gars qui ne veux pas partir à 60 ans puisse poursuivre son boulot. Il faut savoir que si des gens veulent partir de leur boulot d'autres eux veulent continuer et leur enlever leur boulot c'est les tuer à petit feu
Les 35 heures qui devaient donner du boulot à tout le monde a fait énormément de mal. Ben il ne faut pas oublier que quand on gagne un SMIG si on vous offre encore plus de temps libre ben c'est autant de temps où vous êtes tenté de dépenser ce que vous n'avez pas.


Marvin je sais trés bien ce que j'ai dit sur ne pas vouloir payé le prix d'un travail. Je sais trés bien que de toute fàçon si je ne me faisais pas plaisir avec des BDs moins chers ben j'en achèterais quasi plus. J'ai a un moment donné vu mon salaire bien baissé et la première coupe fut pour ce loisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouquinistes.pureforum.net
marvin le noir
Louis la Brocante
 Louis la Brocante
avatar

Nombre de messages : 2222
Age : 38
Localisation : paris
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 9 Nov - 22:18

C'était pas une critique, R2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://toutrosinski.blogspot.com
syndicien
Vosgien
Vosgien
avatar

Nombre de messages : 3690
Age : 39
Localisation : Les Hautes-Vosges
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Sam 10 Nov - 5:19

mtintin a écrit:
... soit tu joues la provocation pour lancer le débat. mrgreen
Je joue la provocation pour lancer le débat.

J'aime ces dicusssions où on se défoulent on donnant son avis sur ces choses importantes...

Tout ce que tu as cités dans ton message, je l'avais déjà lu en principale partie en première page d'n hebdomadaire professionnel "Le moniteur Fiscal et Social"... et je suis entièrement de ton avis...

La base de mon post est partie rapidement et je pensais qu'il faudrait un peu plus de 3 messages pour arriver à ta résolution source (à mes yeux) : le gouvernment au final dirige tout, même les grèves qu'il se permets de choisir et d'accepter.

Les français qui se elèvent tôt peuvent la subir, ce n'est pas leur (politiciens) soucis, du moment que l'on ne me manifeste pas pour "ces" raisons sérieuses que tu as évoquées et qui pouraient entacher leur joli petit confort facilement acquis.



878 RD24 a écrit:
Jours de grêves payés ????

En 95 les gars de la RATP qui ont fait grêve ont eu le droit a une retenue sur salaire sur un an pour leur éviter un mois sans solde
Désolé mais si dzmain es jourée de grêves sont payées je fais grêve et vais au manifs
Ne pas propager des absurdités merci
En es-tu certains... n'oublies que si l'état abdique, l'état accorde bien souvent cette rémunération...

878 RD24 a écrit:
Ensuite le droit de grêve est un droit
Que des gens en patissent c'est certes pas sympas mais c'est aussi ce qui fait que celà bouge.
Oui, mais il serait bien que les grèves faites le soit deans ce sens, actuellement ells visent à conforter les acquis instaurés par différentes successions de politiciens au pouvoir... il est nécessaire de dégraisser le mamouth pour relancer l'économie du pays et remonter le moral des travailleurs.

878 RD24 a écrit:
Ensuite je vais causer de ce que je connais un gars qui part à la retraite à 50 ans à la RATP ne pars pas avec sa retraite complète mais bien un prorata...
RATP ? Je m'excuse, mais j'aurais besoin d'un petit complément... sont-ils fonctionnaires ou à l'instar de la SNCF semi-fonctionnaires ?



lou beth ceu a écrit:
N'oubliez pas que la loi sur le droit de grève n'est pas autorisée à passer par au-dessus de la loi sur la liberté du travail !

Je concois que nos parents et arrières-parents se sont ......
J'aime tes arguments.... ils sont réels et fondés.

La grève est un droit, mais abusif sur les demandes telles que l'augmentation des salaires dans la fonction publique (si on est chef de l'état, pas besoin de grève, juste organiser un conseil et un vote), alors que les les salariés des PME et même de groses entreprises n'osent l'envisager, car ils savent que cela pourrait faire judiciairement liquider leur employeur, donc leur travail et par conséquent leur vie.

Un fonctionnaire ne peut se faire licencier économiquement... juste muter ou remercier par mise à la retraite... si j'ai tort, là il faut me le dire ;o)

_________________
Mes ventes / Mes recherches / Mes en-cours achats & ventes


Dernière édition par le Sam 10 Nov - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
878 RD24
Collectionneur
Collectionneur


Nombre de messages : 5921
Age : 87
Localisation : Loin de ce forum
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Sam 10 Nov - 6:16

RATP aucunement fonctionnaires Entreprise privée en contrat avec le Region mais comme c est lié au public l etat y mets son nez
J essayerais de te retrouver le terme exact

J AIMERAIS VRAIMENT AVOIR LE STATUT DE FONCTIONNAIRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouquinistes.pureforum.net
harrison
Golden Boy
Golden Boy
avatar

Nombre de messages : 8083
Age : 35
Localisation : Place Poulerte
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Sam 10 Nov - 8:26

R2, tu as raison pour l'assimilation SNCF-RATP, sorry.

En revanche, c'est SMIC et pas SMIG car Salaire Minimal Interprofessionnel de Croissance.

Méfions-nous aussi de l'amalgame rapide "Baisse du temps de travail = Augmentation du temps libre".C'est justement ce que j'essayais de démontrer dans mon mémoire précédent : avec la flexibilité et la dérégulation (parlons si vous voulez de "nouvelle régulation" pour être plus neutre politiquement parlant), ce n'est pas forcément le cas. Une personne de coupure par exemple (travaillant deux périodes dans une même journée, style 4h et 3H, espacées de 5h - je dis ca au pif pour exemple) n'aura pas forcément une augmentation de son temps libre. Pas sûr qu'elle pratique des loisirs pendant ce laps de temps.

Melba : les facs DEVRONT trouver des financements, auront des comptes à rendre forcément aux entreprises qui investissent dans ces facs, cela suppose la course à la rentabilité, etc... Et merci pour tes encouragements Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melbary
Bédéphile
Bédéphile
avatar

Nombre de messages : 608
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Sam 10 Nov - 9:14

R2, c'est à moi que tu demandais de ne pas mélanger RATP et SNCF ?
Ce n'était pas mon intention désolé. Et je sais bien que si les 2 enreprises opérent des moyens ferroviaires, elles n'ont pour autant rien à voir !

Goldie, je ne comprends pas pourquoi les facs DEVRONT trouer des financements privés ? Qu'est-ce qui les y obligera ?

_________________
Aimez-vous les uns les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harrison
Golden Boy
Golden Boy
avatar

Nombre de messages : 8083
Age : 35
Localisation : Place Poulerte
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Sam 10 Nov - 9:18

Ben leur autonomie! Le fait qu'ils ne recevront plus rien de l'état, c'est quand même ça le but de les laisser se démerder toutes seules... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
syndicien
Vosgien
Vosgien
avatar

Nombre de messages : 3690
Age : 39
Localisation : Les Hautes-Vosges
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Sam 10 Nov - 10:03

Elles auront toujours de modestes subventions Wink et en cas de rentabilité négative, l'état donnera un coup de pouce.. les universités sont nécessaires, en conférence à la remarque de ??? sur la dévalorisation du diplôme baccalauréat... dévalorisation faite par l'état dans le but d'avoir plus d'universitaire et moins de demandeurs d'emploi dans les statistiques déjà faussées par l'absence d'inscription non obligatoire d'un grand nombre de RMistes.

_________________
Mes ventes / Mes recherches / Mes en-cours achats & ventes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harrison
Golden Boy
Golden Boy
avatar

Nombre de messages : 8083
Age : 35
Localisation : Place Poulerte
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Sam 10 Nov - 10:20

Pour le "en cas de rentabilités négatives", justement, plus d'aides par l'état puisque privatisées entièrement, il est là le risque! De même que bientôt, les hôpitaux, la poste, le seront eux aussi.
Pour le Bac, c'était ma remarque syndicien.
Si elles sont nécessaires, elles n'apportent pas de taf en tout cas, la formation dispensée est en complet décalage avec le monde professionnel, tu peux me croire, j'en ai fait l'expérience. J'ai eu la chance de bosser en parallèle, ce qui m'a permis de faire une comparaison entre les deux, et c'est une véritable chance que j'ai eue là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melbary
Bédéphile
Bédéphile
avatar

Nombre de messages : 608
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Dim 11 Nov - 10:30

harrison a écrit:
Ben leur autonomie! Le fait qu'ils ne recevront plus rien de l'état, c'est quand même ça le but de les laisser se démerder toutes seules... Rolling Eyes

Mais attends, l'Etat ne va pas d'un coup arrêter de payer pour le fonctionnement des facs !!!!!
J'entendais hier à la radio le président de Paris XIII qui disait clairement que les quelques milliers d'€ qui pourraient venir de boîtes privées ne seraient de toute façon qu'une goutte d'eau au regard des 85 M€ de frais de fonctionnement, hors salaires des fonctionnaires.

Il est aberrant de penser que la loi va imposer à cette fac de trouver à terme 85 M€ pour vivre.
Et puis quelles boîtes seraient prêtes à mettre des sommes pareilles....

_________________
Aimez-vous les uns les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
878 RD24
Collectionneur
Collectionneur


Nombre de messages : 5921
Age : 87
Localisation : Loin de ce forum
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Dim 11 Nov - 17:56

Je reviens sur les 35 heures Là tu parles des horairs décalés avec amplitude. Là c'est encore pire que du temps libre. Celà t'oblige a revenir chez toi ou a galérer entre deux . Bref celà augment bien la possibiolté de dépenser de l'argent que tu n'as pas
En fait sauf ceux qui passent leur vie sur EB quand tu bosses tu ne dépenses pas ton argent...
Mais bon il est vrai aussi que celui qui bosse 50 heures par semaines và dépenser aussi pas mal pour alléger sa vie extèrieur de certaines contraintes mais si il en a les moyens c'est mieux car là il fait marcher le système
Bref les 35 heures c'est bien quand tu gagnes bien ta vie où alors que tu as un jardin potager
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouquinistes.pureforum.net
878 RD24
Collectionneur
Collectionneur


Nombre de messages : 5921
Age : 87
Localisation : Loin de ce forum
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 30 Nov - 22:14

Je remonte le sujet juste pour dire que j'ai été gréviste une journée et qu'au bat mot ben j'ai laissé sur le tapis 100 euros
Ceci afin de casser le mythe du gars qui fait grêve et qui est payé (là c'est bon pour les gars qui bossent pour un syndicat qui poussent à faire grêve et qui eux sont souvent payés par derrière mais on và dire que je suis méchant)

Sinon j'ai pas particpé a la seconde grêve .J'ai du coup essuyer des regards mauvais de mes collègues de travail et aujourd'hui même si j'aimerais leur dire qu'une fois de plus ils se sont fais eu par la machine je pense qu'il vaux mieux que je me taise.

Voilà c'était juste comme çà. De toute fàçon celà n'interresse personne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouquinistes.pureforum.net
lou beth ceu
Lecteur
Lecteur
avatar

Nombre de messages : 450
Age : 60
Date d'inscription : 22/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 30 Nov - 22:16

Si un peu quand même car aujourd'hui je pense qu'il faut aussi parfois avoir du courage pour ne pas faire grève ! C'est paradoxal je sais mais c'est hélas une triste réalité, il suffit pour s'en convaincre de voir le mouvement étudiant anti-blocage ! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harrison
Golden Boy
Golden Boy
avatar

Nombre de messages : 8083
Age : 35
Localisation : Place Poulerte
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 30 Nov - 22:22

Je trouve que c'est bien que tu nous apporte ton point de vue, les conséquences financières aussi, et faire tomber certaines idées toutes faites.
Sinon, ben , comme dirait Ustun : VIVA REVOLUCION!

mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
878 RD24
Collectionneur
Collectionneur


Nombre de messages : 5921
Age : 87
Localisation : Loin de ce forum
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 30 Nov - 22:23

Ben je te rejoins un peu
Quand tu vois que des gars qui montent les uns contre les autres
Quand on appelle à venir dés 4H30 pour être sûr que celui qui irait travailler n'y aille pas sous la pression du : Fais pas le con, sois un homme ... Et pour pouvoir insulter celui qui và tout de même bosser sans savoir pourquoi lui il và travailler malgré tout.

Comme j'aime à le répéter c'était Coluche qui avait raison en disant que le Capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme, le syndicalisme : c'est le contraire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouquinistes.pureforum.net
harrison
Golden Boy
Golden Boy
avatar

Nombre de messages : 8083
Age : 35
Localisation : Place Poulerte
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 30 Nov - 22:27

Après, et libre à toi de nous le dire ou pas, reste à savoir ce qui a motivé ta décision de ne pas faire grève (décision que l'on respectera bien entendu Wink ). Mais c'est vrai qu'il y a un réel mouvement de "groupe" (c'est mal dit mais je ne trouve pas les bons mots) lors des mouvements de grève, et je l'ai souvent vécu lors des mouvements étudiants.

Bon, après, fait gaffe, si Ustun traîne par là, il pourrait se fâcher mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
878 RD24
Collectionneur
Collectionneur


Nombre de messages : 5921
Age : 87
Localisation : Loin de ce forum
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   Ven 30 Nov - 22:38

Motivation: ben tout simplement pas du tout un mouton. Autant la première fois j'ai fais grêve pour taper du poing sur la table autant la seconde fois c'était du bidon. On demandait de faire grêve pour que ceux qui sont payés pour négocier puissent le faire
Bref pour ma part c'était du grand n'importe quoi. Rien n'était fait , établi donc on nous demandait de gueuler sur un projet non établi.
Bref là les gars se sont fait eu, point barre
Si ils y avaient eu négociations et qu'au final on ait pas eu gain de cause et qqu'on nous demande de faire grêve pour pouvoir gagner OK. Là c'était juste une démonstration de force: attention si vous nous donnez pas ce qu'on veux regardez on và tout bloquer

Pour ce qui est de bosser 40 ans on est tous d'accord sur le principe. Le plus pénalisant est le système de décote qui peux vraiment faire trés mal surtout pour celui qui rentre tard dans une entreprise comme la RATP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouquinistes.pureforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les grèves en-cours et à venir...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les grèves en-cours et à venir...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Travaux en cours ... et à venir
» Les projets en cours et à venir
» Ventes à venir des domaines
» En cours: Hotchkiss H35 - RPM 1 / 72.
» Serie TV à venir sur la TSR entre autre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Bouquinistes :: La fontaine St-Michel, coin des copains :: La fontaine St-Michel-
Sauter vers: